Free-Word

Come wander with me now, come wander with me.

Samedi 24 mars 2012 à 13:48

Maintenant dans un sens, depuis que j'ai mis un non dessus, je suis rassuré, tous mes soucis sont simplement dû à ça : Rumination

"La rumination peut également être perçue chez le patient. Elle se caractérise par un ressassement permanent d'idées dans la tête. Elle se différencie de la compulsion cachée pure car elle concerne des idées plutôt que des choses abstraites, et peut être accompagnée de rituels. La personne sait au fond d'elle-même qu'elle n'adhère pas à ces idées, mais se contraint tout de même à s'interroger dessus. Ruminations les plus courantes : peur d'aller en prison, d'être homosexuel ou de ne plus l'être, d'être polygame, de ne plus aimer quelqu'un, d'être pédophile, d'agresser physiquement quelqu'un. Elle se caractérise également par des questionnements méta-physiques permanents (par exemple sur la mort, la mémoire, la paternité, etc.). Dans tous les cas, si une peur de passer à l'acte intervient, un cas de phobies d'impulsion peut être diagnostiqué."

Fuck yeah

C'est... exactement ça. Tous est sujets à rumination, à des peurs, je ne peux même plus parler à mes amies, j'analyse chaque fais et geste, chaque pensée. Personne ne peut s'imaginer comme c'est... épuisant, fatiguant. Je ne peux plus rien faire, j'essaye tant bien que mal de me dire qu'il faut que je laisse passer la peur tout simplement, car plus je la rumine, plus je la casse, et plus je m'enfonce. Mais c'est difficile, la laissée passer c'est comme lui donner raison. Alors que quand je l'exprime à l'oral, quand je tente vainement d'expliquer ce que je ressens, ça me parait tellement ridicule. J'ai peur, sincèrement, que cela détruise mon couple, que cela détruiste ma vie sociale, que cela détruise mes études, et que cela finisse par me déprimer. Et mon psy qui n'a même pas pris cela au sérieux et qui m'a congédié gentiment ahahaha. Marine, je suis tellement désolé de te faire subir tout ça ma chérie, je t'aime tellement que cela me détruit encore plus que mes ruminations tournent autour de toi et du fait de vouloir t'infliger le moins de souffrance possible. Mais rassure toi, si ce n'est pas ce n'est pas ça qui disparait, ça sera à moi.

Ne m'abandonne juste pas parce que j'ai l'air d'une cinglée, je t'en prie. 

http://free-word.cowblog.fr/images/621584.jpg
 


IroHana du haut de son petit nuage

Aucun commentaire n'a encore été ajouté !
 

Ajouter un commentaire









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://free-word.cowblog.fr/trackback/3175270

 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

Créer un podcast