Free-Word

Come wander with me now, come wander with me.

Samedi 23 mai 2009 à 17:09

 

Aujourd’hui, un article sur un anime que j’adore, mais alors vraiment : Junjou Romantica.
http://free-word.cowblog.fr/images/Junjocharacters.jpg

Junjou Romantica est un anime boy’s love composé de deux saisons de chacun 12 épisodes, ce qui n’est pas beaucoup hélas. Bon pour définir Junjou Romantica, il faudrait commencer par expliquer le terme Boy’s love, assez explicite, aussi connus sous le mot yaoi, qui est sinonyme de relation plus ou moins explicite entre deux hommes. Il existe par ailleurs la même chose pour les femmes le yuri. Je ne vais pas m’emberlificoter dans des explications sur non le yaoi ce n’est pas quelque chose de sale de vulgaire pour les homosexuels et les perverse, je vous conseillerais plutôt d’aller faire un tour sur des sites tels que http://www.mimimuffins.com/initiation.html et de changer votre façon de penser. Bien, revenons à nos moutons.
Junjou romantica est divisé en trois histoires donc les protagonistes se connaissent et se croisent sans jamais vraiment sans rendre compte il y a :

Junjou romantica avec le mignon Misaki et le sadique Usagi accro aux ours en peluche

Junjou egoist avec le touchant Hiro et le pas si naif que ca Nowaki

Jounjou terrorist avec le psychopathe des choux Shinobu et le vieux Miyaki

Junjou Romantica est l’histoire du sympathique Misaki, un jeune étudiant donc les résultats sont assez minable, qui par la force des choses, se retrouve à vivre avec le célébre Akihiko Usami, un écrivain de grande renommé, écrivant des boy’s love à ces heures perdus

Dans Junjou egoist, c’est le tout mignon Hiroki au cœur brisé par un certain personnage cité si dessus qui va rencontrer le jeune Nowaki est va lui donner à force de la vive insistante des cours particuliers. C’est ainsi que va débuter leur histoire, magnifique, exceptionelle est Je n’ai aucune préférence bien sûre.

Le petit dernier Junjou terrorist raconte l’histoire du vieux miyagi, un professeur divorcé, donc le beau frère va faire une apparition soudaine dans sa vie et tenter d’infiltrer son cœur «  C’est le destin ! »

Alors je conseillerais cet anime à tout ceux qui voudraient regarder un yaoi ou il y à pas de scène torride, avec une vrai histoire, magnifiquement drôle et touchante.

Personellement, j’ai adoré l’histoire de Hiroki et Nowaki que j’ai trouvé touchante et assez développé. La scène dans la bibliothèque est ouahhh.. J’en ai pleurée.

Les SD apporte une magnifique touche d’humour et l’opening une touche joyeuse. Quelque point noir sont : les scènes comme celle du première épisode (heureusement il y en à pas beaucoup), le non développement de la parti Junjou terrorist, on sait qu’ils sont ensemble mais bon on ne connait pas grand-chose de leurs vie ensemble et le chara design des seme qui est moyen mais bon ca change des super beaux gosses emo viril, même si il y a quand même cette forte tendance seme/uke. On pardonne parce que junjou romantica  « bah c’est validé »

 

Par contre, je déconseille vivement le manga à ceux qui aiment les histoires toute mignonne à la gravitation, kiss me princess, guaken heaven, Fake, New York New York  et autres de ce genre... Si vous êtes plus Viewfinder, Haru wo daiteita, Love mode, Close last door et autre du même genre ne vous gênez pas.

 edit: Il existe aussi junjou Minimun je crois qui raconte l'histoire de Usami et Hiroki quand il était petit et un autre donc je me souviens plus le nom racontant l'histoire de l'éditeur d'Usami et de son frère.
Edit : pour répondre à Syliam, non les mangas ne sont pas encore en vente en France, mais d'après ce que j'ai pu lire comme information, la licence serait discuter pour sortir en France, et sinon il existe une team de scan qui les traduits =)

IroHana du haut de son petit nuage

Par Yume59 le Samedi 23 mai 2009 à 18:10
J'adore cet anime, c'est mon préféré, je n'ai lu que les 2 premiers volume du manga mais je préfère de loin l'anime. Je suis d'accord avec toi ^^ même si j'aime également Gravitation, Gakuen Heaven et Fake. Junjou Romantica est explicite mais soft plus que Viewfinder quand même ^^. Bonne continuation.

Yume à ton service
Par Syliam le Mercredi 5 août 2009 à 17:00
Mais, les mangas livre ne sont pas en anglais et japonais uniquement ? Il me semble qu'ils ne sont pas traduits en français... :'(
 

Ajouter un commentaire









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://free-word.cowblog.fr/trackback/2849075

 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

Créer un podcast