Free-Word

Come wander with me now, come wander with me.

Lundi 18 février 2013 à 0:50

Je suis fatiguée de faire des efforts tout le temps, pour tout et dans tout. Il n'y a plus rien que je fais par gout ou par envie, tout par obligation. Je vais en cours, je fais des exposés, je passe les examens, parce qu'il le faut. Je mets de l'argent de côté et n'achète rien parce qu'il le faut ( mais au fond ce n'est pas comme si j'avais envie de quoi que se soit ), je vois des gens car il faut voir des gens, je vais chez mes psy car il faut bien faire quelque chose, je ris, souris, fais semblant d'être heureuse et épanouie parce qu'il faut bien ma bonne dame. Je peux être franche ? ça me casse les couilles. Tout ça ne me même à rien, nulle part, n'importe quelle domaine, aucun avenir. Tout ce que je fais, pourquoi ? Qu'est ce que ça m'apporte ? Jamais rien ne se passe bien, jamais rien ne m'arrive. Je vis parce qu'il faut vivre, parce que je sais ce que la vie est et que la mort ne me tente pas plus que ça, mais rien me tente, rien. On me dirait "tu peux passer des journées dans ton lit sans rien faire, sans manger boire aller aux toilettes te laver sortir voir des gens" je dirais " Ah, enfin, j'ai attendue ça toute ma vie". Je suis toujours remplie des mêmes questions existentielles, pourquoi, pourquoi moi. J'ai l'impression d'être une machine à emmerde, dés que j'ouvre la bouche il n'en sort que de la merde, soit l'on m'écoute et je blesse, soit on m'écoute pas et... rien ne se passe. Je suis fatiguée de ce rôle que je me suis mise en tête de jouer depuis que j'ai dix ans, d'être "drôle" toujours, tout le temps, parce que je suis qu'un étron sans talent et sans aucune reconnaissance qui ne peut vivre qu'en étant qu'une ombre. Je me déteste hein, ça surprendra personne. J'en ai marre de moi, de cet environnement, j'étouffe, j'étouffe de cette vie putride qui m'apporte rien. Je veux crever, vite, sans douleur, mais pas vraiment, un peu. Je me sens tellement seule, et je voudrais hurler à l'aide, mais qui s'en soucis vraiment ? Qui viendra m'aider ? Si je suis faible, est ce qu'on m'aimera encore ? Si je pleure, on me déteste, on m'en veut, de ne pas être forte, de n'être bonne qu'à ça. Je veux pas faire cet exposé, je veux plus jamais faire d'exposé, j'en ai rien à faire de Kennedy, je veux que quelqu'un m'arrache le coeur et en fasse de la charpie.

Merde, j'arrive pas à respirer. 

IroHana du haut de son petit nuage

Aucun commentaire n'a encore été ajouté !
 

Ajouter un commentaire









Commentaire :








Votre adresse IP sera enregistrée pour des raisons de sécurité.
 

La discussion continue ailleurs...

Pour faire un rétrolien sur cet article :
http://free-word.cowblog.fr/trackback/3230752

 

<< Page précédente | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | Page suivante >>

Créer un podcast