Free-Word

Come wander with me now, come wander with me.

Samedi 24 mars 2012 à 13:54

http://free-word.cowblog.fr/images/DSC000401.jpgAw et sinon, maintenant que je suis une cosplayeuse qui rox du poney *toussote*
 J'en ai cinq autres en préparation donc un que j'ai déjà fini, je mettrais quelques photos ici ♥
http://free-word.cowblog.fr/images/anarchypantybyirohanad4ac033.jpghttp://free-word.cowblog.fr/images/DSC0076.jpghttp://free-word.cowblog.fr/images/385798243226005741099100001611039947708929781273409n.jpg

IroHana du haut de son petit nuage

Vendredi 24 juillet 2009 à 19:31

Aujourd'hui, j'ai envie de faire un petit article sur le manga Ludwig Revolution de l'excellente mangaka Kaori Yuki. Kaori Yuki a un style graphie assezhttp://free-word.cowblog.fr/images/LudwigRevolution-copie-1.jpg sombre, avec une ambiance un peu gothique et des personnages assez androgynes ( surtout dans Angel Sancturay il à fallu que j'attende 7 tomes avant de deviner que l'un des personnages principaux était un homme.)
Elle est l'auteur de:
Comte Cain
Gold Chain
Fairy Cube
Angel Sanctuary
Kaine
Boy's next door
Ludwig revoluton
Vampire host ( qui existe en drama )
Le parfum
Les contes cruel ( il me semble que c'est ça le nom)

Ludwig Revolution compte 4 tomes, ce qui fait que ça ne revient pas trop chère aux niveau du porte monnaie ( parce que à raison de 6.95 les mangas voir 7.95 maintenant, ça monte vite. )

Il doit y avoir en avoir d'autre, mais je ne les connais pas. Kaori Yuki aussi est un peu comme les clamps et aime bien mettre des sous entendu Boy's love qu'on peut voir dans heu bah à peu près tout ceux que j'ai cité.

Donc alors Ludwig Revolution, qu'est-ce que ça raconte ?
Et bien c'est l'histoire du Prince Ludwig amateur de jeune fille à bonnet de soutien-gorge élevé et de son fidèle serviteur le doux Wilheim qui sous ordre du père de Ludwig partent à la recherche d'une fiancé par le jeune Prince. Sauf que les demoiselles que Ludwig va croiser ne sont pas n'importe qui. Cendrillion, Blanche-Neige, La Belle aux bois dormant... 
Par contre je préviens, le premier chapitre ne reflète pas du tout le manga, il faut le voir un peu à part

Oui, Kaori Yuki reprend les comtes à sa sauf tout en y rajoutant Ludwig et Wilheim et le résultat est super. J'aime une petite préférence pour le petit chaperon rouge qui est tout simplement géniale et pour la partie de la belle aux bois dormant qui elle est assez triste, c'est beau .
Aussi parfois il y a des références vraiment excellente comme par exemple le prince Otaku/Lolicon qui n'ose pas se présenter à sa jolie fiancée et qui sort en parlant de Ludwig " Si j'avais un Death Note j'écrirais son nom en premier " j'adore !! Parce que oui, Ludwig Revolution c'est aussi plein d'humour ohoh !
Donc voilà, aux amatrices et amateurs de comte ainsi qu'à ceux qui aime Kaori Yuki et puis aux autres, je vous conseille vraiment ce manga, puis ne nous voilons pas la face, Ludwig il est magnifique ça vaut le coup de lire rien que pour pouvoir baver sur son jolie visage.

" Ils vécurent heureux et eurent beaucoup d'enfant "
 

http://free-word.cowblog.fr/images/ludwig.jpghttp://free-word.cowblog.fr/images/Ludwig2.jpg

IroHana du haut de son petit nuage

Dimanche 12 juillet 2009 à 18:50

http://free-word.cowblog.fr/images/Photos/1000539.jpg
Bien, j'ai enfin récupérée les photos de la Japan-Expo, je vais pourvoir donc faire un petit article dessus avant de partir en vacance.

Alors, c'était la troisième fois que j'y aller et j'ai trouver l'organisation pas terrible, l'organisation des concerts surtout. Au niveau des cosplays aussi il y a eux quelques caffouillages niveau organisation, les horaires étaient pas trop respecté, mais bon à part ça. Niveau ambiance par contre, je trouve ça toujours aussi bien. Bon, on se marche un  peu dessus et il y beaucoup ( trop ) de cosplay Naruto, mais c'est vraiment une convention sympa. Par contre, venir sans argent à la Japan Expo c'est un peu comme ce jeté dans la fosse aux lions. J'ai beaucoup aimé les fanzines, les autres année j'y avait pas été mais là j'ai pris tout mon temps pour regarder et pour dépenser aussi. Truc chiant aussi, l'organisation pour se rendre à la Japan le samedi étant donné qu'un abruit avait agressé le chauffeur du RER ( faudra d'ailleur m'expliquer l'intétêt ) et donc vu la superbe explication pour comment y aller sans le RER, si t'es pas parisiens t'es dans le caca comme dirait une connaissance à moi, résultat je n'y suis pas allée.

Enfin voilà quelque photo maintenant :

  Le stand Nolife

http://free-word.cowblog.fr/images/Photos/1000550.jpghttp://free-word.cowblog.fr/images/Photos/1000558.jpg

Une charmante demoiselle ( d'ailleurs elle a réussi à effrayer mon petit frère qui croyait que c'était du vrai )
http://free-word.cowblog.fr/images/Photos/1000501.jpg

Cosplays dans l'ordre Fate Stay night, Axis power hetalia ( Yeh ! ), Berserk, un charmant joker en infirmière, Kingdom hearts
http://free-word.cowblog.fr/images/Photos/1000560.jpghttp://free-word.cowblog.fr/images/Hetalia/1000595.jpghttp://free-word.cowblog.fr/images/Photos/1000583.jpghttp://free-word.cowblog.fr/images/Photos/1000565.jpg
http://free-word.cowblog.fr/images/Kingdonhearts/1000592.jpg

Dédicace N00b
http://free-word.cowblog.fr/images/Photos/1000587.jpg

Puis d'autres photos mais j'ai la flemme de donner un titre à tous
http://free-word.cowblog.fr/images/Photos/1000500.jpg
http://free-word.cowblog.fr/images/Photos/1000591.jpghttp://free-word.cowblog.fr/images/Photos/1000588.jpghttp://free-word.cowblog.fr/images/Photos/1000549.jpghttp://free-word.cowblog.fr/images/Photos/1000559.jpg

Voilà, je sais c'était intéressant, je sais même pas si quelqu'un regardera les photos en entier, mais bon, j'avais toujours eu envie de faire un article avec plein de photo !

IroHana du haut de son petit nuage

Samedi 20 juin 2009 à 23:43

http://free-word.cowblog.fr/images/talesofsymphonia23.jpg



Il y a très longtemps, dans les tréfonds de mon blog, j’avais dit que je parlerais du jeu vidéo sorti sur Game Cube : Tales of Symphonia, un A-Rpg Suivant la lignée des Tales of et qui le manga ToS à d’ailleurs était édité récemment en France par les éditions Ki-oon.

Bien alors voici la présentation de l’histoire

L'histoire ce passe dans un monde qui s'appelle Sylvarant. Il y a fort longtemps la déesse Martel s'endormit a l'intérieur de l'arbre de je sais plus quoi qui est la source du mana (enfaite c'est la source de vie quoi) du monde. entre temps le héros légendaire Mithos et ces compagnons mis fin a la guerre entre Sylvarant et je sais plus quoi.  Depuis, des élus sont choisi afin de faire un pèlerinage dans Sylvarant afin d’effectuer la régénération du monde ( c'est-à-dire que leur monde est de nouveau sans mana et donc il faut le récupérer, car lorsqu’il n’y a plus de mana, les monstres apparaissent et le monde se meurt )  mais il y a des gros vilain pas beau, les Desians, qui sont pas d'accord et c'est la que l'histoire commence dans un village pommé nommé Isélia avec un héros pas plus intelligent qu'un Sora donc sa copine Colette donc le Q.I est à peu près égale à celui de Tohru dans Fruits Baskets est l’élue qui doit effectuer la régénération du monde ( tiens donc comme c'est étrange…) Alors la Lloyd ( le héros )) il part avec son copain Génis ( l'intello de la bande ) retrouver sa copine la cruche dans un temple où la prophétie a  lieu pour la sauver des vilains sauf que le Lloyd  bah il est niveau 1 cet abruti alors il a pas le niveau et il se fait secourir pas best of the best le ténébreux le sexy le charismatique Kratos et de la va commencer une très longue quête avec des rebondissement ( quoi tu es mon père ? ), de l'amour ( au Colette ne me quitte pas), des héros tous plus charismatique les uns que les autres charismatique (" Comment on fait les enfants ?" ; " ca va les filles ? " "...»), Et des méchants super mignon mais qui te font péter la cervelle en un mouvement du petit doigt.

Hum, C’est bien plus intéressant que ma présentation bien sûre, je caricature. J’aime beaucoup ce jeu, c’est un des premiers A-Rpg auquel j’ai joué, à l’époque je ne connaissais même pas ce mot. Les graphismes sont sympa, c’est pas du tout pixellisé, bon par contre dans mes souvenirs il y à pas de moyen pour changer la vision, mais c’est très bien quand même. Les quêtes sont intéressante, quoi que vers la fin un peu répétitif (des temples, des temples et... OH … une forêt …) par contre le système de combat j’adore, moi qui ne supporte pas le tour à tour, tu as juste à diriger Lloyd ce qui fait que tu es plus à fond dans les combats, enfin avis personnel. 
Puis l’introduction, elle est super, j’arrête pas de la regarder en boucle ( Puis franchement Mithos x Génis sont trop mignon et Zélos et Kratos ils ont trop la classe).




Donc Tales of Symphonia, c’est approuvé ! Vivement la sortie du II

IroHana du haut de son petit nuage

Samedi 23 mai 2009 à 17:09

 

Aujourd’hui, un article sur un anime que j’adore, mais alors vraiment : Junjou Romantica.
http://free-word.cowblog.fr/images/Junjocharacters.jpg

Junjou Romantica est un anime boy’s love composé de deux saisons de chacun 12 épisodes, ce qui n’est pas beaucoup hélas. Bon pour définir Junjou Romantica, il faudrait commencer par expliquer le terme Boy’s love, assez explicite, aussi connus sous le mot yaoi, qui est sinonyme de relation plus ou moins explicite entre deux hommes. Il existe par ailleurs la même chose pour les femmes le yuri. Je ne vais pas m’emberlificoter dans des explications sur non le yaoi ce n’est pas quelque chose de sale de vulgaire pour les homosexuels et les perverse, je vous conseillerais plutôt d’aller faire un tour sur des sites tels que http://www.mimimuffins.com/initiation.html et de changer votre façon de penser. Bien, revenons à nos moutons.
Junjou romantica est divisé en trois histoires donc les protagonistes se connaissent et se croisent sans jamais vraiment sans rendre compte il y a :

Junjou romantica avec le mignon Misaki et le sadique Usagi accro aux ours en peluche

Junjou egoist avec le touchant Hiro et le pas si naif que ca Nowaki

Jounjou terrorist avec le psychopathe des choux Shinobu et le vieux Miyaki

Junjou Romantica est l’histoire du sympathique Misaki, un jeune étudiant donc les résultats sont assez minable, qui par la force des choses, se retrouve à vivre avec le célébre Akihiko Usami, un écrivain de grande renommé, écrivant des boy’s love à ces heures perdus

Dans Junjou egoist, c’est le tout mignon Hiroki au cœur brisé par un certain personnage cité si dessus qui va rencontrer le jeune Nowaki est va lui donner à force de la vive insistante des cours particuliers. C’est ainsi que va débuter leur histoire, magnifique, exceptionelle est Je n’ai aucune préférence bien sûre.

Le petit dernier Junjou terrorist raconte l’histoire du vieux miyagi, un professeur divorcé, donc le beau frère va faire une apparition soudaine dans sa vie et tenter d’infiltrer son cœur «  C’est le destin ! »

Alors je conseillerais cet anime à tout ceux qui voudraient regarder un yaoi ou il y à pas de scène torride, avec une vrai histoire, magnifiquement drôle et touchante.

Personellement, j’ai adoré l’histoire de Hiroki et Nowaki que j’ai trouvé touchante et assez développé. La scène dans la bibliothèque est ouahhh.. J’en ai pleurée.

Les SD apporte une magnifique touche d’humour et l’opening une touche joyeuse. Quelque point noir sont : les scènes comme celle du première épisode (heureusement il y en à pas beaucoup), le non développement de la parti Junjou terrorist, on sait qu’ils sont ensemble mais bon on ne connait pas grand-chose de leurs vie ensemble et le chara design des seme qui est moyen mais bon ca change des super beaux gosses emo viril, même si il y a quand même cette forte tendance seme/uke. On pardonne parce que junjou romantica  « bah c’est validé »

 

Par contre, je déconseille vivement le manga à ceux qui aiment les histoires toute mignonne à la gravitation, kiss me princess, guaken heaven, Fake, New York New York  et autres de ce genre... Si vous êtes plus Viewfinder, Haru wo daiteita, Love mode, Close last door et autre du même genre ne vous gênez pas.

 edit: Il existe aussi junjou Minimun je crois qui raconte l'histoire de Usami et Hiroki quand il était petit et un autre donc je me souviens plus le nom racontant l'histoire de l'éditeur d'Usami et de son frère.
Edit : pour répondre à Syliam, non les mangas ne sont pas encore en vente en France, mais d'après ce que j'ai pu lire comme information, la licence serait discuter pour sortir en France, et sinon il existe une team de scan qui les traduits =)

IroHana du haut de son petit nuage

<< Page précédente | 1 | 2 | Page suivante >>

Créer un podcast